15 moyens éprouvés de réduire la pollution de l’eau

Tout le monde comprend que l’eau propre est d’une importance vitale. Pourtant, de nombreuses choses que nous faisons peuvent contribuer à la pollution de l’eau de différentes manières. Cet article décrit quelques moyens faciles et peu coûteux de protéger l’eau en faisant certaines choses à la maison et dans la communauté.

Éliminer les produits chimiques toxiques de manière appropriée :

Les solvants, les pesticides et les nettoyants ménagers ne semblent peut-être pas si mauvais. Mais l’eau de Javel, la peinture, le diluant pour peinture, l’ammoniaque et de nombreux produits chimiques deviennent un problème sérieux. Si vous combinez les millions de personnes qui, chaque mois, jettent des produits chimiques toxiques dans l’évier ou dans les toilettes, les effets s’accumulent. C’est pourquoi il est important de les éliminer correctement.

De nombreux produits chimiques ménagers peuvent être recyclés. Votre ville peut avoir un centre de recyclage qui peut prendre la vieille peinture, l’huile de moteur usagée, et d’autres produits chimiques et les recycler. Des centres de collecte et des sites de dépôt existent également dans certaines régions. Votre ville peut même organiser un jour de collecte des déchets dangereux où ces vieux produits chimiques toxiques peuvent être déposés pour être éliminés en toute sécurité.

Faites vos achats en tenant compte de la pollution de l’eau :

Vous pouvez éviter les problèmes liés aux produits chimiques ménagers et aux pesticides en n’achetant pas de produits qui contiennent des substances chimiques persistantes et dangereuses. De nombreuses entreprises vendent désormais des nettoyants non toxiques et des nettoyants et pesticides biodégradables. En dépensant un peu plus d’argent pour ces produits, vous réduisez automatiquement la pollution de l’eau.

Ne pas verser les graisses dans les canalisations :

La graisse, le gras et l’huile de cuisson usagée doivent être jetés à la poubelle ou conservés dans un « pot à graisse » pour être éliminés avec les autres déchets solides. Vos tuyaux risquent de se boucher et de provoquer le refoulement des canalisations d’égout dans les cours et les sous-sols. Les déchets contaminent également les plans d’eau locaux.

Utilisez un détergent et un nettoyant à vaisselle sans phosphate :

Vous pouvez réduire davantage la pollution de l’eau en utilisant juste assez de ces nettoyants pour faire le travail. Les phosphates ne sont pas les seuls produits chimiques nocifs contenus dans les nettoyants. Les phosphates provoquent la prolifération des algues et tuent les poissons et autres animaux aquatiques en réduisant l’oxygène dans l’eau.

Vérifiez votre pompe de vidange ou le drain de votre cave :

Parfois, ces dispositifs se déversent dans les canalisations d’égouts de la ville. Cette connexion déverse des déchets biologiques, des métaux lourds, des produits chimiques de nettoyage et autres dans le système. Si vous avez une pompe de puisard ou un drain de cave et que vous n’êtes pas sûr de l’endroit où ils se déversent, vous devriez pouvoir le découvrir en vérifiant auprès du service de contrôle de la pollution de la ville.

Éliminer les déchets médicaux de manière appropriée :

Ne jetez jamais les médicaments dans les toilettes, et ne les jetez jamais dans l’étang ou le ruisseau le plus proche. Les médicaments ont tendance à s’accumuler dans l’eau, ainsi que dans les poissons et autres animaux sauvages. Les hormones et autres composés finissent par causer divers problèmes de santé chez les poissons et les oiseaux et contaminent l’eau potable que les gens et le bétail utilisent.

Mangez plus d’aliments bio :

Bien que des produits chimiques puissent être utilisés sur les aliments biologiques, ils ont tendance à être produits avec peu de produits chimiques synthétiques. Manger bio réduit la quantité de pollution chimique qui se retrouve dans l’eau. Les aliments que nous choisissons de manger ont un impact énorme sur la qualité de l’environnement, entre les produits chimiques utilisés pour cultiver les aliments, le carburant utilisé pour transporter les cultures et le carburant utilisé pour alimenter les équipements agricoles dans les fermes industrielles.

Rapport sur les pollueurs de l’eau :

De nombreux cas d’élimination illégale de déchets et d’autres formes de pollution de l’eau ne sont pas signalés et ne sont souvent pas nettoyés. Signalez les personnes qui versent de l’huile dans les collecteurs d’eaux pluviales, jettent des sacs d’ordures dans un cours d’eau, etc.

Soutenez les organisations caritatives environnementales :

Peu importe où vous vivez dans le pays, il y aura des organismes de bienfaisance qui travailleront à la protection des bassins versants, à la dépollution de l’eau et à des causes similaires. Trouvez une organisation qui est active dans votre région et faites un don chaque année. Votre soutien peut même conduire à un élargissement de l’action anti-pollution.

Réduisez votre consommation de viande :

L’élevage des animaux pour la viande nécessite beaucoup d’eau pour les céréales et autres aliments dont ils ont besoin, ainsi que pour les maintenir en vie. De plus, les antibiotiques et les déchets solides ont tendance à se retrouver dans les eaux souterraines et les rivières.

Essayez d’éviter les récipients en plastique :

Les sacs à provisions en plastique causent des problèmes considérables dans les lacs et les mers du pays. Les bouteilles en plastique peuvent durer des décennies dans l’eau. Achetez plutôt des sacs d’épicerie réutilisables en tissu ou en plastique. Utilisez des récipients réutilisables et isolés pour vos boissons et préparez votre propre eau filtrée à la maison.

Empêchez vos véhicules de fuir :

L’huile et d’autres fluides s’échappent des véhicules à moteur et finissent dans la nappe phréatique locale, ou s’écoulent dans les ruisseaux et les cours d’eau. Ce problème de ruissellement est facile à traiter ; il suffit de faire preuve de diligence dans l’entretien et la réparation de vos véhicules. Les joints d’étanchéité, les tuyaux et les garnitures qui fuient ont tendance à provoquer des problèmes mécaniques coûteux, de sorte que le remplacement des pièces usées peut vous faire économiser de l’argent.

Réduisez les produits chimiques :

Les propriétaires aiment que leur jardin soit vert et sain. Ce désir d’une pelouse verte produit une pollution de l’eau de deux façons : Les engrais et les pesticides s’écoulent inévitablement des arbustes et des pelouses vers l’eau. Choisissez un aménagement paysager adapté au climat. Quel que soit l’endroit où vous vivez, il y a forcément des plantes attrayantes qui peuvent se développer avec un minimum de produits chimiques. L’entretien de ces plantes est donc moins coûteux. En prime, vous gaspillerez moins d’eau pour les maintenir en vie.

Plantez des arbres :

Les arbres réduisent l’érosion qui entraîne la pollution dans l’eau. Vous pouvez participer bénévolement à un effort local de plantation d’arbres. Si vous possédez un terrain le long d’une rivière ou d’un étang, plantez des arbres, des buissons ou de l’herbe le long de la berge.

Aidez à nettoyer les plages et les rivières :

Il est important de soutenir les organismes de bienfaisance qui se consacrent à la protection de l’eau, car ils peuvent faire un travail qui dépasse les moyens du propriétaire moyen. Si vous choisissez de ne pas donner d’argent, ou si vous n’en avez vraiment pas les moyens, portez-vous volontaire pour aider à planter des arbres, à nettoyer la rivière locale ou à collecter les restes de produits chimiques des résidents locaux. Certains groupes environnementaux peuvent organiser des journées de collecte où ils ont besoin de main-d’œuvre bénévole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.