Les allergies alimentaires peuvent-elles donner des boutons ?

« Le contenu ci-dessous n’est pas destiné à remplacer un avis médical, un diagnostic ou un traitement professionnel. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question que vous pourriez avoir concernant un problème de santé.

 

L’acné, qui se traduit par des boutons, est l’une de ces affections gênantes que presque tout le monde a connu à un moment donné de sa vie. Mais que faire si votre acné ne disparaît pas, ou si elle revient constamment, peu importe la fréquence à laquelle vous vous lavez le visage ?

Vous pourriez souffrir d’allergies ou de sensibilités alimentaires qui, en plus de causer une foule de problèmes de santé, pourraient également déclencher vos poussées d’acné.

Lisez la suite pour savoir comment les allergies et les sensibilités alimentaires peuvent être la cause des boutons sur les zones de votre corps et ce que vous pouvez faire pour vous débarrasser définitivement de ces boutons.

Que sont les allergies alimentaires ?

La réaction à une allergie alimentaire, qui peut être légère ou grave, peut survenir dans les minutes ou les heures qui suivent le contact avec l’aliment allergène ou sa consommation.

Mais, comment savoir si vous avez une allergie alimentaire ?

Les symptômes de l’allergie alimentaire comprennent :

  • les démangeaisons de la peau, l’urticaire ou l’eczéma
  • les démangeaisons ou les picotements sur les lèvres ou dans la bouche
  • le gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge ou d’autres parties du corps.
  • les vertiges ou l’évanouissement
  • la difficulté à respirer, la respiration sifflante, la congestion nasale
  • les douleurs d’estomac, les nausées ou les vomissements, la diarrhée
  • l’anaphylaxie

Les troubles digestifs ne sont pas tous dus à des allergies alimentaires.
Les sensibilités alimentaires sont beaucoup plus répandues, mais aussi beaucoup plus subtiles.

Les allergies et les sensibilités alimentaires sont-elles la même chose ?

La sensibilité et les allergies alimentaires ne sont pas la même chose.

Presque tout le monde a mangé quelque chose qui a dérangé son estomac à un moment donné, et bien que cela puisse être inconfortable, ce n’est pas une réponse du système immunitaire comme le sont les allergies.

Parfois les sensibilités alimentaires peuvent vous affecter juste après avoir mangé, tandis que d’autres fois, elles sont déclenchées par la consommation fréquente d’un certain aliment, ou en plus grande quantité.

Les symptômes peuvent inclure :

  • le gaz, les ballonnements et les crampes d’estomac
  • la diarrhée ou les vomissements
  • les brûlures d’estomac
  • les affections cutanées peuvent se développer
  • les douleurs articulaires ; et
  • les troubles auto-immuns

Les sensibilités alimentaires peuvent être causées par :

  • l’absence d’enzymes digestives
  • les additifs et les conservateurs dans les aliments transformés
  • le MSG ou le glutamate monosodique et les autres exhausteurs de goût
  • l’intolérance au gluten

Le plus gros problème des intolérances alimentaires est que si vous continuez à consommer ces aliments, vous pouvez développer une inflammation chronique dans l’intestin, ce qui conduit au syndrome de l’intestin qui fuit.

Les allergies alimentaires peuvent-elles donner des boutons ?

Alors, les allergies alimentaires peuvent-elles donner des boutons ?

En bref, oui. Mais, c’est un peu plus compliqué que ça.

Nous savons que 80% des cas d’acné sont héréditaires, mais les chercheurs découvrent que, lorsqu’elles sont ignorées, les sensibilités et allergies alimentaires qui entraînent un syndrome de l’intestin qui fuit peuvent également contribuer à votre acné.

Comment l’inflammation de l’intestin peut provoquer l’acné

L’inflammation de l’intestin – ou syndrome de l’intestin qui fuit – pourrait être le chaînon manquant entre les allergies et intolérances alimentaires et votre acné.

L’intestin grêle est l’endroit où la plupart des minéraux et vitamines d’origine alimentaire que nous consommons sont absorbés dans notre sang.
Et c’est aussi là que les fuites intestinales commencent.

Les fuites intestinales permettent aux toxines et aux bactéries ou protéines nocives de s’infiltrer à travers la paroi intestinale et dans votre circulation sanguine. Naturellement, votre corps veut combattre ces méchants envahisseurs, ce qui conduit à une inflammation systémique.

Le problème de l’inflammation systémique ? ça enflamme aussi votre acné.

Quels sont les symptômes de la perméabilité intestinale (Leaky Gut) ?

Si vous souffrez du syndrome de l’intestin grêle, vous pourriez remarquer certains de ces symptômes :

  • Gaz et ballonnements
  • Syndrome du côlon irritable (SCI)
  • Acné et autres problèmes de peau
  • Rhumes et grippes fréquents
  • Malaise général après avoir mangé des aliments particuliers, tels que :
  • Produits laitiers de vache
  • Sucre
  • OGM
  • Gluten
  • Soja ou céréales

Le syndrome de l’intestin grêle n’est peut-être pas la cause première de votre acné, mais il peut certainement être à l’origine d’un cas d’acné plus enflammé et persistant.

7 aliments allergènes courants qui aggravent le syndrome de l’intestin fragile et peuvent provoquer de l’acné.

Les aliments qui provoquent une inflammation et un stress de l’intestin sont les plus susceptibles de déclencher une poussée d’acné.

Il vous suffit peut-être d’éliminer de votre alimentation un ou plusieurs de ces aliments allergènes courants pour faire disparaître votre éruption actuelle.

Gardez-les hors de votre alimentation pour de bon, et vous pourriez voir votre acné disparaître complètement.

#1 : Les produits laitiers

Les études montrent un lien clair entre la consommation de produits laitiers et l’acné, bien que les causes de ce lien ne soient pas encore claires.

Les produits laitiers sont connus pour augmenter les niveaux d’insuline, stimulant la production d’IGF-1 qui peut aggraver l’acné, en particulier chez les femmes.

Le lactose, en général, peut provoquer une inflammation. Donc pour les personnes intolérantes au lactose, l’inflammation peut aussi contribuer aux poussées d’acné.

#2 : Les grains raffinés

Manger des céréales raffinées, comme …

  • les pâtes
  • le pain
  • les crackers ; et
  • les produits de boulangerie

… peuvent provoquer un pic soudain de votre taux de sucre dans le sang une fois absorbés dans la circulation sanguine.

Votre corps produira plus d’insuline lorsque votre taux de sucre dans le sang augmentera, ce qui, à son tour, peut provoquer une réponse hormonale et déclencher une poussée d’acné.

Un étude montre que l’acné est une affection courante chez les personnes qui consomment régulièrement des céréales et des glucides raffinés.

#3 : Le sucre ajouté

Le sucre est l’un de ces ingrédients sournois car il se cache à la vue de tous. En effet, 74% des aliments emballés contiennent du sucre ajouté.

Bien que le sucre figure dans la liste des ingrédients des aliments emballés, il passe souvent inaperçu parce que les fabricants ont plus de 60 noms pour désigner le sucre, dont certains incluent :

  • Dextrose
  • Fructose
  • Nectar d’agave
  • Jus de canne
  • Saccharose
  • Malt d’orge
  • Galactose
  • Et bien d’autres encore

Les sucres, tout comme les céréales raffinées, augmentent votre taux de sucre dans le sang, ce qui provoque un pic d’insuline et finit par provoquer une inflammation et de l’acné.

#4 : Les viandes transformées

L’American College of Nutrition a publié une étude indiquant qu’une consommation élevée de viandes rouges et transformées est liée à une augmentation des marqueurs d’inflammation et d’adiposité.

Les viandes transformées contiennent non seulement des conservateurs et des nitrites, mais elles sont fabriquées à partir de la viande d’animaux élevés en usine contenant …

  • des antibiotiques
  • des hormones ; et
  • des acides gras

… qui contribuent tous à l’inflammation et aux poussées d’acné.

#5 : Les aliments à fort indice glycémique

L’indice glycémique est une mesure de l’impact des aliments sur votre taux de sucre dans le sang. Plus la charge glycémique est élevée, plus votre glycémie est élevée.

Comme nous l’avons vu, une augmentation du taux de sucre dans le sang entraîne une hausse rapide du taux d’insuline, ce qui déclenche une inflammation et éventuellement de l’acné.

Selon une étude récente, un régime à faible taux de glycémie peut contribuer à améliorer l’acné vulgaire ainsi que la perte de poids.

#6 : Les additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont partout – dans chaque boîte de crackers, de céréales, ou même de riz.

Les additifs, tels que …

  • les édulcorants artificiels
  • les conservateurs
  • les colorants alimentaires
  • les émulsifiants
  • les arômes artificiels
  • le MSG
  • les nitrates
  • les sulfites
  • Et plus encore

… sont utilisés dans les aliments que nous consommons pour en améliorer la palatabilité, les textures et la durée de conservation.
Par conséquent, les réactions sont de plus en plus fréquentes et contribuent à l’inflammation et à l’acné.

#7 : La restauration rapide

La plupart d’entre nous aiment se faire les dents sur leur hamburger de fast-food préféré à l’occasion. Malheureusement, si vous avez une acné persistante, les fast-foods sont à éviter.

Non seulement les fast-foods sont généralement …

  • faible teneur en nutriments
  • riche en calories ; et
  • plein de sucres ajoutés

… mais il contribue également à l’inflammation, qui peut entraîner l’acné.

3 autres déclencheurs d’acné qui pourraient être la cause de vos éruptions cutanées

#1 : Les hormones

Les femmes sont susceptibles de souffrir d’acné hormonale tout au long de leur vie. L’acné hormonale apparaît le long de la mâchoire, autour de la bouche et du menton et se manifeste généralement une semaine avant les règles.

Pour éliminer l’acné hormonale, il faut trouver un équilibre sain entre les hormones de votre corps, comme …

  • l’androgène
  • l’œstrogène ; et
  • la progestérone

… est important.
Cela peut être accompli de manière holistique avec l’utilisation de plantes spécifiques et les changements alimentaires qui rééquilibreront naturellement votre corps sans les effets secondaires négatifs des hormones prescrites.

#2 : Le stress

Le stress. Nous l’avons tous vécu, mais pour couronner le tout, le stress est un déclencheur d’acné que la plupart des gens ont connu à un moment ou à un autre.

Si vous avez déjà eu une éruption due au stress, vous ne vous en êtes peut-être pas rendu compte. Ces boutons, qui apparaissent généralement dans les 48 heures suivant un événement stressant, peuvent apparaître n’importe où.

Si vous savez que vous êtes stressé ou sur le point de l’être, essayez de mettre en pratique certaines techniques de pleine conscience, telles que

  • l’exercice
  • la méditation
  • les exercices de respiration
  • la détente ; et
  • le rire

Le stress peut faire des ravages à plus d’un titre. Si vous êtes régulièrement stressé, vous devriez envisager de consulter un nutritionniste holistique.

#3 : Le régime alimentaire

Bien que vous puissiez avoir des poussées d’acné à cause de certains des aliments nocifs énumérés ci-dessus, il est important de savoir que même les aliments sains peuvent déclencher l’acné.

Certains de ces aliments sains contiennent des androgènes ou de l’iode, qui peuvent tous deux provoquer des poussées d’acné dans les 24 à 48 heures suivant leur consommation.

Les coupables ? Les aliments, tels que …

  • le soja
  • le lactosérum
  • les algues marines (varech, spiruline, etc.)
  • les jaunes d’œufs
  • le beurre de cacahuète
  • le lait de vache
  • Et plus encore

… peuvent contribuer à vos éruptions. Vous pourriez consacrer du temps et de l’énergie à un régime d’élimination et débarrassez-vous de votre acné pour de bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *