Remèdes maison pour les éruptions cutanées que vous pouvez essayer dès aujourd’hui

Les éruptions cutanées peuvent provoquer des démangeaisons exaspérantes, quelle qu’en soit la cause.

Les médecins prescriront probablement des crèmes, des lotions ou des antihistaminiques pour les soulager. Ils peuvent également suggérer des compresses froides ou d’autres remèdes maison.

Nous savons tous qu’il ne faut pas se gratter. Cela ne fait qu’aggraver la situation et peut provoquer une infection. Voici quelques mesures de soulagement à essayer, ainsi que des informations sur les raisons de leur efficacité.

Le froid

L’une des façons les plus rapides et les plus faciles de stopper la douleur et les démangeaisons d’une éruption cutanée est d’appliquer du froid. Que vous choisissiez une compresse froide, une douche froide ou un tissu humide, l’eau froide peut apporter un soulagement immédiat et peut aider à arrêter le gonflement, à soulager les démangeaisons et à ralentir la progression d’une éruption cutanée.

Envisagez de fabriquer ou d’acheter des sacs en tissu remplis de glace. Ils se congèlent bien et peuvent être chauffés pour d’autres usages.

Comment l’utiliser

  • Remplissez un sac de glace ou un sac en plastique avec de la glace ou humidifiez un chiffon avec de l’eau froide.
  • Placez un chiffon sur votre peau (ne placez jamais la glace directement sur votre peau).
  • Maintenez sur votre peau jusqu’à ce que les démangeaisons ou la douleur disparaissent.
  • Répétez l’opération si nécessaire.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le froid limite le flux sanguin vers une zone enflammée. Lorsque vous appliquez de la glace ou de l’eau froide sur une éruption cutanée, cela peut aider à réduire le gonflement et l’inflammation et peut arrêter les démangeaisons presque immédiatement. Pour les éruptions qui couvrent une plus grande partie du corps ou qui affectent une zone difficile à couvrir avec une poche de glace, un bain ou une douche fraîche peut apporter un soulagement.

L’avoine

L’avoine (avena sativa) a été utilisée depuis des siècles pour traiter de nombreuses affections cutanées, de l’eczéma aux brûlures. Aujourd’hui, il existe de nombreux produits pour la peau en vente libre contenant de la farine d’avoine.

La farine d’avoine colloïdale dissoute dans un bain peut soulager les démangeaisons. Les marques commerciales de bain à l’avoine se présentent sous forme de sachets prêts à l’emploi, mesurés pour un seul bain. Vous pouvez aussi broyer très finement de la farine d’avoine ordinaire dans un robot culinaire ou un mélangeur et ajouter une tasse à l’eau du bain.

Comment l’utiliser

  • Remplissez votre baignoire d’eau chaude.
  • Mélangez une tasse (ou un sachet) de farine d’avoine colloïdale dans l’eau.
  • Immergez-vous dans l’eau et laissez tremper pendant 30 minutes.
  • Rincez-vous sous une douche tiède.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La farine d’avoine agit comme un anti-inflammatoire et un antioxydant pour soulager les démangeaisons, la sécheresse et la rugosité de la peau. Des études ont montré que les huiles contenues dans l’avoine agissent ensemble pour aider à réparer la peau.

L’avoine contient des substances anti-inflammatoires comme l’huile linoléique, l’acide oléique et les avenanthramides. Ces composés réduisent le niveau de cytokines dans l’organisme – des protéines sécrétées par les cellules qui peuvent provoquer une inflammation.

Sous d’autres formes, comme les crèmes, il a été démontré que la farine d’avoine colloïdale renforce la barrière cutanée.

L’aloe vera

L’aloe vera est utilisé depuis des siècles. siècles comme aide à la santé et aux soins de la peau. Vous connaissez peut-être son utilisation pour favoriser la guérison des petites coupures dans la cuisine.

Outre la cicatrisation des plaies, l’aloès a été utilisé comme anti-inflammatoire, antimicrobien, antiviral et antioxydant. Bien qu’il soit largement utilisé, la plupart des preuves de son efficacité sont anecdotiques et des études supplémentaires sont nécessaires.

Comment l’utiliser

  • Le gel transparent qui provient des feuilles d’aloès peut être utilisé pour apaiser les démangeaisons et les irritations de la peau.
  • Il est préférable de laver et de sécher la zone affectée avant d’utiliser l’aloe afin d’obtenir une absorption maximale.
  • Si vous avez une plante d’aloès, vous pouvez ouvrir une feuille, gratter le gel et l’appliquer directement sur la peau affectée. Les pharmacies proposent des préparations commerciales d’aloès, qui peuvent être plus faciles à utiliser. Mais l’aloès frais est recommandé car l’aloès peut se dégrader et perdre de son efficacité avec le temps.
  • Utilisez l’aloès deux fois par jour ou plus si votre médecin vous le conseille.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’aloès contient de la vitamine B-12, du calcium, du magnésium, du zinc, des vitamines A, C et E et des acides gras essentiels. Elle contient également des enzymes, des hydrates de carbone et des stérols, qui sont des éléments essentiels de la santé. qui contribueraient à à ses effets anti-inflammatoires.

Le gel d’aloe vera est considéré comme sûr à utiliser lorsqu’il est appliqué sur la peau. Il est possible d’être allergique à l’aloe vera.

L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco, extraite de la chair et du lait des noix de coco, est utilisée depuis des siècles dans les pays tropicaux comme huile de cuisson et hydratant pour la peau. Elle est riche en graisses saturées et possède des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

Les personnes allergiques à la noix de coco doivent d’abord faire un essai sur un point de l’intérieur du bras. Si aucune réaction ne se produit dans les 24 heures, l’utilisation est sans danger. Arrêtez l’utilisation si une irritation se développe.

Comment l’utiliser

  • L’huile de coco peut être utilisée en toute sécurité comme hydratant sur la peau et le cuir chevelu. Elle peut être appliquée sur tout le corps ou seulement sur les zones qui démangent.
  • L’huile de noix de coco vierge (non transformée) est la meilleure car il conserve ses propriétés antioxydantes et antimicrobiennes.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les acides gras à chaîne moyenne de l’huile de noix de coco vierge auraient des propriétés antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Le Monoglycéride formé à partir de l’acide laurique dans l’huile de noix de coco s’est avéré être un antibactérien. L’acide laurique constitue environ la moitié de la teneur en graisse de l’huile de coco.

Un essai clinique bien contrôlé de l’huile de noix de coco vierge et de l’huile minérale a révélé que les deux amélioraient significativement l’hydratation de la peau et les niveaux de lipides de surface chez les personnes ayant une peau sèche, squameuse et qui démange (xérose). L’huile de coco a donné des résultats légèrement supérieurs à ceux de l’huile minérale.

Une autre étude portant sur des patients pédiatriques atteints de dermatite atopique a révélé que l’huile de noix de coco était meilleure que l’huile minérale pour améliorer l’hydratation de la peau et la fonction de barrière.

D’autres recherches ont montré qu’elle diminuait la gravité de la dermatite et favorisait la cicatrisation des plaies.

L’huile d’arbre à thé

L’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) est originaire d’Australie où il était utilisé à l’origine par les aborigènes comme antiseptique et anti-inflammatoire. C’est une huile essentielle qui est distillée à la vapeur à partir de la plante.

Une étude fréquemment citée, réalisée en 2006 explique les propriétés antimicrobiennes de l’huile d’arbre à thé et pourquoi elle peut constituer un traitement efficace pour les affections cutanées telles que l’acné. Il existe également des preuves anecdotiques de l’utilité de l’huile d’arbre à thé pour les soins de la peau.

Comment l’utiliser

  • L’huile d’arbre à thé doit toujours être diluée lorsqu’elle est utilisée directement sur la peau. Utilisée seule, elle peut être desséchante. Vous pouvez la diluer en mélangeant quelques gouttes avec d’autres huiles, comme l’huile de coco ou l’huile d’olive ou la mélanger à votre crème hydratante.
  • Utilisez-la sur la zone affectée après votre bain ou votre douche. Elle peut également être utilisée pour les démangeaisons du cuir chevelu ou pour les démangeaisons de la peau ou encore les paupières qui démangent mais à utiliser avec précaution à proximité des yeux.
  • Vous pouvez également trouver des produits commerciaux qui contiennent de l’huile d’arbre à thé, comme des shampooings et des crèmes pour les pieds.
  • L’huile d’arbre à thé est toxique si vous l’ingérez. Certaines personnes peuvent y être allergiques.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’huile d’arbre à thé agirait contre les infections bactériennes, virales, fongiques et protozoaires de la peau. Le mécanisme n’est pas entièrement compris. Les terpènes (hydrocarbures insaturés) de l’huile d’arbre à thé seraient capables de décomposer le matériel cellulaire des bactéries.

L’huile d’arbre à thé est puissante et peut être irritante si elle touche la peau sans être diluée dans une crème ou une huile.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium) est un vieux remède domestique pour les démangeaisons de la peau – éruptions cutanées, sumac vénéneux ou piqûres d’insectes.

Comment l’utiliser

  • Mettez 1 à 2 tasses de bicarbonate de soude dans une baignoire d’eau tiède et faites tremper. Rincez, séchez en tapotant et utilisez votre crème hydratante.
  • Vous pouvez également faire une pâte avec un peu d’eau et de bicarbonate de soude et l’appliquer sur la zone affectée.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La composition chimique du bicarbonate de soude agit comme un tampon, maintenant les solutions dans un équilibre acide-alcalin stable. Pour cette raison, le bicarbonate de soude peut apaiser votre peau, en rééquilibrant le pH de la peau.

L’indigo naturalis

L’indigo naturalis est une poudre bleu foncé fabriquée à partir d’une herbe chinoise séchée (Qing Dai).

Des études ont révélé que l’indigo naturalis peut être efficace en tant que traitement topique pour le psoriasis léger à modéré et les conditions causées par l’inflammation.

Comment l’utiliser

  • Indigo naturalis s’utilise comme une pommade appliquée deux fois par jour sur la zone affectée. Il colore la peau et les vêtements en bleu, ce qui rend son utilisation difficile. La teinture s’enlève au lavage mais peut être inesthétique.
  • Indigo brut naturalis peut être raffiné afin d’éliminer le colorant et de conserver l’efficacité, selon une essai contrôlé rapporté en 2012.
  • Des préparations commerciales d’indigo naturalis sont disponibles.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le mécanisme exact par lequel l’indigo naturalis réduit l’inflammation n’est pas entièrement compris. On pense qu’il fait intervenir la tryptanthrine et l’indirubine de la plante, qui interagissent avec l’interleukine-17, productrice d’inflammation. Des recherches sont en cours sur les substances qui composent l’indigo naturalis.

L’utilisation de tout remède à base de plantes comporte des risques, notamment l’absence de normes de pureté et de dosage, les interactions potentielles avec des médicaments prescrits et le danger d’endommager des organes comme le foie ou les reins.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre de pomme est un remède séculaire pour la peau et d’autres affections. Il est connu pour avoir des propriétés antimicrobiennes également. Il existe de nombreuses preuves anecdotiques de son utilisation, mais seulement un nombre limité d’études scientifiques.

Comment l’utiliser

  • Vous pouvez utiliser le vinaigre de cidre de pomme pour soulager un cuir chevelu qui démange en l’appliquant pur ou dilué plusieurs fois par semaine. Mais ne l’utilisez pas si vous avez une peau craquelée ou qui saigne sur votre cuir chevelu.
  • Certaines personnes trouvent un soulagement dans un bain au vinaigre de cidre de pomme.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Une étude de 2018 a analysé la façon dont le vinaigre de cidre de pomme affectait les bactéries communes responsables des inflammations : E. coli, S. aureuset C. albicans. L’étude a révélé que dans les cultures de laboratoire, le vinaigre de cidre de pomme était extrêmement efficace pour limiter les cytokines qui produisent l’inflammation.

Les sels d’Epsom

Les sels d’Epsom (sulfate de magnésium) sont traditionnellement utilisés dans un bain chaud pour soulager les douleurs musculaires. Mais le trempage dans les sels d’Epsom ou les sels de la mer Morte, riches en magnésium et en minéraux, peut également aider à soulager les démangeaisons et la desquamation.

Comment l’utiliser

  • Ajoutez 2 tasses de sels d’Epsom ou de sels de la mer Morte dans une baignoire chaude. (Pour les enfants, consultez votre médecin pour connaître la quantité).
  • Faites tremper pendant 15 minutes.
  • Rincez après le trempage, séchez en tapotant et utilisez une crème hydratante.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les sels de magnésium améliorent la fonction de barrière cutanée, aident la peau à retenir l’humidité et réduisent l’inflammation. Les bains dans la mer Morte sont utilisés depuis des siècles pour soigner les affections cutanées. En 2012 une étude de bains de la mer Morte combinés à une thérapie solaire a montré de bons résultats pour la dermatite atopique.

Les huiles végétales

De nombreuses huiles végétales différentes peuvent être utilisées efficacement pour hydrater la peau qui démange. Il s’agit notamment de :

  • l’huile d’olive
  • huile de graines de carthame
  • huile d’argan
  • jojoba
  • camomille

Chaque huile a des composés différents et des effets différents sur la peau. Les composés chimiques de ces huiles et d’autres huiles d’origine végétale sont les suivants en cours d’étude pour leurs effets sur la dermatite.

Comment l’utiliser

  1. Les huiles d’origine végétale sont disponibles dans le commerce, seules ou dans des préparations qui peuvent être utilisées comme lubrifiants pour la peau, au besoin pour l’hydrater.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En général, les huiles agissent pour réduire l’inflammation et créer une barrière cutanée protectrice.

  • Huile d’olive. Cette huile est connue pour réduire l’inflammation et aider à la cicatrisation des plaies. Elle contient de l’acide oléique et de petites quantités d’autres acides gras, ainsi que 200 composés chimiques différents.
  • Graine de carthame. Anti-inflammatoire, l’huile de carthame est composée à 70 % d’acide linoléique polyinsaturé. Deux de ses ingrédients ont démontré des propriétés anti-inflammatoires : la lutéoline et le glucopyranoside.
  • Huile d’argan. Les recherches suggèrent qu’avec une utilisation quotidienne, cette huile améliore l’élasticité et l’hydratation de la peau. Elle est composée principalement d’acides gras mono-insaturés et contient des polyphénols, des tocophérols, des stérols, du squalène et des alcools triterpéniques. Elle favorise également l’assouplissement et aide à la diffusion des médicaments topiques.
  • Huile de jojoba. Anti-inflammatoire qui aide également à réparer la barrière cutanée en cas de dermatite, l’huile de jojoba se trouve dans de nombreux cosmétiques. Elle favorise également l’absorption des médicaments topiques.
  • Huile de camomille. Cette herbe est un remède traditionnel pour calmer la peau. Vous la connaissez peut-être sous forme de tisane relaxante. Mais utilisée en application topique, elle contient trois ingrédients (azulène, bisabolol et farnésène) qui produisent des effets anti-inflammatoires ou antihistaminiques. Une étude de 2010 a montré que la camomille sous forme d’huile diminuait le grattage et réduisait l’activité de l’histamine chez les souris atteintes de dermatite atopique.

Le soulagement des démangeaisons a une longue histoire et de nombreux remèdes d’aujourd’hui sont des traditions culturelles séculaires. Des recherches sont en cours pour déterminer les causes exactes de l’efficacité de certains de ces remèdes.

Ce ne sont là que quelques-uns des remèdes maison qui peuvent soulager les démangeaisons des éruptions cutanées. Beaucoup d’entre eux sont également des ingrédients communs peu coûteux que vous pouvez avoir dans votre garde-manger. Les produits commerciaux contenant les mêmes ingrédients sont souvent plus chers.

Notez que la plupart des remèdes à base de plantes peuvent avoir des effets secondaires et que la sécurité de certains de ces remèdes n’a pas fait l’objet de recherches approfondies. Chaque individu réagit différemment. Consultez votre médecin avant d’essayer un remède qui pourrait avoir des effets secondaires. Consultez également votre médecin avant d’utiliser toute nouvelle substance sur l’éruption cutanée de votre enfant. La prudence est de mise lorsqu’on applique quoi que ce soit sur la peau des enfants ou des personnes âgées. Si l’application d’un produit quelconque aggrave l’éruption, arrêtez immédiatement et mettez des vêtements frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.