Acheter un purificateur d’air ? Avantages et inconvénients

Comme la nourriture et l’eau, nous avons besoin d’air pour survivre. Si nous sommes bien conscients des polluants atmosphériques à l’extérieur, l’air de votre maison pourrait-il aussi être mauvais pour votre santé ? Étonnamment, oui !

« Dans la plupart des cas, la qualité de l’air en termes de charge particulaire est bien pire à l’intérieur, en particulier pour ceux qui ont des animaux de compagnie », nous explique le Dr Martins, pneumologue et spécialiste des soins intensifs à Paris. « Pour ceux qui souffrent d’asthme, de rhinite allergique ou d’autres maladies, il y a beaucoup de choses dans votre maison, animaux de compagnie inclus, qui peuvent exacerber ou même causer des symptômes. »

Selon l’Agence de protection de l’environnement, les Français passent 80 % de leur temps à l’intérieur, où les concentrations de polluants peuvent être deux à cinq fois plus élevées qu’à l’extérieur.

Si vous souffrez d’affections respiratoires, telles que l’asthme ou les allergies saisonnières, vous avez peut-être envisagé ou investi dans un purificateur d’air.
Si les purificateurs d’air peuvent contribuer à neutraliser certaines des menaces qui pèsent sur votre maison, sont-ils vraiment à la hauteur ?

Comment fonctionnent les purificateurs d’air ?

Lorsque l’air intérieur est aspiré dans le purificateur d’air, il passe à travers un filtre situé à l’intérieur. Les filtres capturent les polluants en suspension dans l’air, comme la poussière, puis renvoient l’air purifié dans la pièce. Certains purificateurs sont conçus pour éliminer des types spécifiques de contaminants et d’autres pour éliminer les gaz.

Quels sont les avantages des purificateurs d’air ?

Certaines entreprises affirment que leurs purificateurs d’air peuvent vous aider à mieux respirer, à améliorer votre sommeil et votre peau, et même à augmenter votre espérance de vie. Ce qu’ils disent est-il vrai ou s’agit-il d’un ramassis de bêtises ?

« C’est une question délicate car il y a très peu de preuves que les purificateurs d’air font réellement quelque chose », explique le Dr Martins. « La plupart des filtres sur le marché sont bons pour filtrer les particules comme la poussière et le pollen, mais ils ne sont pas excellents pour éliminer les polluants gazeux comme les COV (composés organiques volatils) ou le radon. »

« Cela étant dit, je suggère toujours à mes patients qui souffrent d’allergies ou d’asthme d’utiliser un purificateur d’air avec un filtre HEPA dans les endroits où ils passent beaucoup de temps pour aider à éliminer certaines particules fines en suspension dans l’air », ajoute-t-il.

Quels sont les inconvénients des purificateurs d’air ?

Il n’y a pas beaucoup d’inconvénients à avoir un purificateur d’air chez soi, hormis l’investissement financier. De nombreux ioniseurs, en particulier les anciens modèles, peuvent générer de l’ozone lorsqu’ils fonctionnent, ce qui est connu pour exacerber l’asthme. Cependant, certains fabricants ont déclaré que leurs modèles plus récents ne produisent pas d’ozone ou d’autres espèces réactives de l’oxygène.

Les allégations des fabricants avec des déclarations telles que « 99 % » d’efficacité sont faites dans des situations contrôlées, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas imiter la vie réelle où des choses comme les fenêtres ouvertes et fermées, les peintures et les allergènes dans les oreillers et intégrés dans les meubles ne seront pas capturés par eux », a-t-il déclaré. « De nouvelles particules apparaissent constamment, de sorte que le purificateur d’air pourrait ne pas filtrer autant que l’entreprise le prétend. »

Quels sont les éléments à prendre en compte avant d’acheter un purificateur d’air ?

Avant de faire le grand saut dans la purification de l’air, voilà quelques conseils :

  • Privilégiez les vrais filtres HEPA. Ce sont les plus efficaces pour éliminer les particules ultrafines, comme la poussière, les squames, le pollen et les moisissures.
  • Évitez les purificateurs portant la mention « HEPA-like » ou « HEPA-type », car ce ne sont que des arguments de marketing.
  • Trouvez un appareil qui répond à la taille de la zone dans laquelle vous l’installerez.

Autres moyens d’améliorer la qualité de l’air

Si vous cherchez à améliorer la qualité de l’air dans votre maison, ne laissez pas le purificateur d’air faire tout seul le travail. Prenez les mesures suivantes pour vous aider, vous et votre famille, à mieux respirer :

  • Recouvrez vos oreillers et votre matelas de housses antiallergiques.
  • Lavez la literie chaque semaine à 60°C.
  • Gardez les animaux domestiques hors de la chambre à coucher, en particulier les chats.
  • Dormez avec les fenêtres fermées pour empêcher les irritants de pénétrer dans la maison.
  • Changez régulièrement le filtre à air du système de ventilation de votre maison.
  • Évitez de fumer dans la maison ainsi que la fumée passive ou secondaire sur vos vêtements.
  • Évitez l’eau stagnante et les zones humides dans votre maison. La condensation de l’eau entraîne la formation de moisissures qui peuvent être un facteur déclenchant pour les personnes sensibles. Les plantes vivantes et les arbres de Noël vivants sont souvent un « déclencheur caché » que les gens oublient.
  • Passez régulièrement l’aspirateur dans votre maison, en particulier dans votre chambre à coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.